News

Vues du système de tunnels britanniques 24 mètres sous la surface

L’équipe travaille sur le site depuis le 24 septembre et a dégagé l’accès au système de tunnels britanniques situé à 24 mètres de profondeur via le Puits W. Trois kilomètres de tunnels sont accessibles rien que par ce puits.

Nous remercions nos bénévoles pour leur aide pendant cette période – Le travail n’aurait pas été possible sans eux. Le site sera préparé pour l’hiver ce weekend. L’accès au site ne sera plus possible jusqu’à nouvel ordre.

Voici quelques images choisies. D’autres viendront par la suite. Le site sera mis à jour avec les détails des fouilles de Mai et d’Octobre dans les prochains mois.

La vue de la galerie latérale vers le sud-est à partir du fond du Puits W. Les tunnels sont dans un état de conservation remarquable. L’exploration continue secteur par secteur pour s’assurer de l’intégrité de la structure avant les sondages archéologiques.

Peter Barton dans la chambre de mine W2, 24 mètres sous le No man’s land. Le sol était couvert de sacs de sables.

Recent media coverage of the project

Back in April we were joined on site by a press delegation who were visiting the Somme as part of the Historial de la Grande Guerre’s ‘The Missing of the Somme’ new exhibition. Further details can be found by clicking on the link: http://en.historial.org/Exhibitions/Exhibitions/The-Missing-of-the-Somme/Major-new-exhibition-at-Historial

One of the journalists was Martin Mace from ‘Britain at War’ magazine. June’s edition of the magazine includes a 30 page pullout special on the Missing of the Somme which includes a five page article on underground warfare at La Boisselle and our group’s work. There is also an article entitled ‘The Worst of the Worst’ (referring to casualties sustained on the 1st July 1916) focussing on the 34th Division’s attack at La Boisselle.

Another visitor that day was Derek Johnson from ITV Meridian News who arranged to come back to La Boisselle at the end of May’s archaeological dig. Derek visited us on 16 May and gained access to the newly opened tunnel entrance (W Incline) whilst also witnessing the ongoing work on the Granathof. His story and news report videos can be viewed by clicking on the following links:

Part 1 video and story: http://www.itv.com/news/meridian/2012-06-06/time-tunnel/

Part 2 video: http://www.itv.com/news/meridian/story/2012-06-06/time-tunnels-of-the-somme/

Découverte de deux soldats français

Pendant les fouilles archéologiques de Mai 2012, les restes de deux corps humains ont été découverts dans le coin sud-est de Granathof, les ruines d’une ancienne cour de ferme, présente sur le site bien avant la guerre. Alors qu’un cratère remplace maintenant une grande partie de la ferme, les premiers sondages ont suggéré qu’une part importante de cette structure hautement symbolique pourrait toujours exister, protégée par les retombées des explosions de mine (voir la partie sur l’Ilot / Granathof)

Granathof – une des premières tranchées françaises creusée à travers l’écurie. Le sol en brique est bien visible. Les deux corps ont été retrouvés dans cette zone.

Les restes du premier corps ont été trouvés près d’une des premières tranchées, creusée à travers l’écurie. Malheureusement, cet homme n’a pas pu être identifié. La petite collection d’os a été soigneusement extraite par un archéologue qualifié. Aucun élément d’identification, en dehors d’une rangée de boutons de régiment français, n’a été trouvé avec les restes.

Le second soldat a été trouvé par Peter Barton, en travaillant sur les murs du corps de ferme adjacent. Il s’y trouvait une plaque d’identification modèle 1881 portant le nom de « BIDEAU ». La fiche suivante confirme le nom de François Marie Bideau, du 118ème Régiment d’Infanterie, tué à la Boisselle le 27 décembre 1914. La plaque mentionne également sa classe et sa région de recrutement, avec le numéro de régiment sur le verso. La région est celle de Tréguier, un port de Bretagne. Au même endroit ont été trouvés des boutons, une brosse à dents et de petits morceaux de cuir, provenant sans doute de l’équipement personnel. Il a fallu cinq jour pour l’exhumer entièrement.

Plaque d’identité modèle 1881 portant le nom de BIDEAU. Certaines parties sont rouillées.

Le verso indique la région de recrutement, Tréguier, un port de Bretagne.

La fiche de François Marie Bideau, 118ème Régiment d

Les journaux de marche du 118ème Régiment d’Infanterie et de la 11ème Armée, ainsi que l’histoire des pionniers du 13ème Württemberg permettent de retracer les événements du 27 décembre. Après la perte de la ferme la veille de Noël, les Allemands ont essayé de reprendre la position le 27, avec une attaque à la grenade menée par l’infanterie et les pionniers. Déterminés à tenir la ligne, les français avaient rassemblé une quantité importante d’artillerie. Les bâtiments de la ferme étaient tenus à ce moment par la 3ème Compagnie du 118ème Régiment, commandée par le lieutenant de Castel. Après un lourd bombardement de mortiers, les Allemands sortirent de leurs tranchées sur environ 60 mètres, baïonnettes au fusil. Selon le journal de marche du 118ème Régiment, les Allemands avancèrent avec la main droite levée, comme pour se rendre, jusqu’à ce qu’une fois proches des Français, certains dans leurs rangs lancent des bombes à la mélinite. L’attaque fut repoussée à la baïonnette, mais fut suivie par un autre important bombardement allemand, qui lui-même précédait une autre attaque à la grenade, une demi-heure plus tard. Les Français bombardèrent ensuite la Boisselle et les batteries d’artillerie allemandes, rapportant que ce feu allié à celui de l’infanterie avait repoussé l’assaut. La Compagnie de de Castel était maintenant particulièrement épuisée, après avoir tenu la position pendant trois jours. Elle a donc été relevée par une compagnie du 65ème Régiment, plus tard dans la journée. Des sacs de sable, du bois, des grenades improvisées et des rouleaux de fils appelés « Réseaux Brun » ont été amenés pour renforcer la ferme. Le feu allemand diminua progressivement et se tut vers la fin de la journée. Les pertes pour le 118ème furent un officier blessé et environ quarante pertes dans les autres rangs. Chez les Allemands, on dénombra deux officiers du Génie tués.

Francois Marie Bideau

Plusieurs rouleaux de fils ont été retrouvés pendant les fouilles. Peu après la découverte des restes de François Bideau, Claudie Llewellyn-Lejeune, une des propriétaires des Glory Hole, a contacté la famille en Bretagne, ainsi que la mairie de la ville d’origine du soldat. Le fils de François Bideau a combattu pendant la Seconde Guerre Mondiale, il a été tué en 1940. D’autres membres de la famille sont recherchés. Nous vous donnerons d’autres informations dès que nous en aurons.

Rapport des fouilles archéologiques : 30 avril – 16 mai 2012

Nous avons commencé le travail ce lundi 30 avril, en montant deux nouvelles tentes pour stocker les trouvailles archéologiques et pour servir d’atelier. Le nettoyage continue au pied de la Pente X (1915). Notre objectif principal est de faire un sondage plus large entre la Pente X, Granathof, et la Galerie W. La couche supérieure du sol a été retirée sur une zone de plus de 50 x 30 mètres, comprenant la Pente W, Scone Street et Quémart Street. Ce processus a clairement mis à jour les limites des tranchées. Nous avons commencé à ouvrir une section de Scone Street et à nettoyer autour de l’entrée couverte de la Pente W.

Des volontaires travaillent à Granathof

Le sol en briques de l’écurie – Granathof

Un gros effort a été fourni pour mettre à jour ce que nous pensons être une partie encore en état de la ferme Granathof. Les résultats ont été spectaculaires, avec la découverte des murs et du sol en briques de l’écurie. En utilisant des cartes françaises trouvées dans les archives, nous avons découvert une des premières tranchées, creusée à travers l’écurie vers la tranchée française suivante. De nombreux objets, comme un grand nombre de petites munitions françaises et allemandes, ont été découverts à cet endroit.

Nos efforts sous terre ont aussi été récompensés. Pendant la première semaine, nous estimons avoir retiré 40 tonnes de débris de craie de la chambre du Puits W. Les caillebottis posés sur le sol de la Galerie W ont été prolongés. En travaillant avec des harnais Petzl dans des conditions strictes de sécurité, nous avons nettoyé les débris autour du Puits W vertical de 15 mètres. Comme ce sera notre accès principal au système souterrain, nous nous efforçons de sécuriser cet endroit au maximum. Grâce à l’expertise de Danny Gunner une cage en acier de sécurité, faite sur mesure, a été construite pour couvrir le puits. Soudée et verrouillée, elle offre maintenant une zone sécurisée, avec un plancher d’acier sur lequel travailler. Le travail se poursuit cette semaine avec l’installation de treuils électriques et d’une cage de sécurité dans laquelle se tenir une fois au fond du puits. Nous allons aussi commencer la tâche délicate de contrôler l’intégrité des murs du puits vertical et, s’il n’y a pas de danger, de nettoyer les 3 à 4 mètres de débris au fond du puits.

Le nettoyage des débris de la chambre du Puits W. Plus de 40 tonnes ont été retirées cette semaine.

Nettoyage de la zone autour du Puits W. Des poutres d’acier et de bois couvrent le puits de 15 mètres.

Nous avons reçu des centaines de visiteurs. Nombre d’entre eux ont été très généreux dans leurs dons. Nous aimerions les remercier pour leur aide, comme ceux qui ont fait un don via PayPal. Si vous souhaitez nous aider financièrement, merci de vous rendre sur notre page Donate. Nous remercions aussi nos volontaires dévoués qui ont donné de leur temps pour nous aider dans notre travail. D’autres remerciements à Phil Giles de Pan 3Sixtyqui a été avec nous depuis le début, pour prendre des photos panoramiques au-dessus et en-dessous du sol. Celles-ci seront disponibles sur notre site

Nous serons rejoints par Meridian TV le 16 mai, qui viendra filmer pour un reportage qui sera diffusé plus tard dans la journée.

Un rapport complet des travaux archéologiques sera accessible sur le site après la fin des fouilles. Si vous avez l’intention de visiter les champs de batailles de la Somme avant le 16 mai, venez nous rendre visite.

Autre sélection d’images

Vue en plongée du Puits W. Environ 3 à 4 mètres de débris doivent être retirés du fond avant de pouvoir accéder au tunnel latéral.

Une pipe en argile et une bouteille en verre bouchée contenant un fond de rhum. Ces deux objets, dans un état de conservation remarquable, ont été trouvés dans la chambre du Puits W.

Peter Barton au-dessus du Puits W

Portes ouvertes – 10 avril 2012

Malgré le mauvais temps, notre journée portes ouvertes a été un succès. Nous estimons à au moins 300 le nombre de visiteurs, pour la plupart venus des Pays-Bas. Nous avons aussi reçu des visiteurs de Grande-Bretagne, d’Allemagne, de Belgique et d’Australie. Nous voudrions remercier tous ceux qui nous ont rendu visite et qui ont fait un don pour nous permettre de poursuivre notre travail. Le site sera à nouveau ouvert aux visiteurs pendant la période de travail du mois de Mai. Rendez-vous sur https://www.laboisselleproject.com/fr/access-open-days/ pour plus de détails. Nous serons heureux de vous accueillir sur le site.

Un groupe fait la visite du site avec Jonathan Porter

Au coin présumé de Granathof

Les visiteurs attendent pour visiter la Galerie W

Richard Porter explique la construction de la Galerie W

Nous sommes toujours à la recherche de donateurs pour nous aider dans notre travail. Merci de regarder notre vidéo et de visiter notre page « Donate » : https://www.laboisselleproject.com/fr/donate/

Travail récent sur le site

L’équipe a passé deux jours sur le site au début du mois de mars. Une partie de ce temps a été utilisé pour des rendez-vous médiatiques, notamment pour montrer le site à Frank Barrett, journaliste du Mail on Sunday, et pour filmer un court reportage avec une équipe du « Live with Gabby » de Channel 5. Les résultats sont visibles ici : https://www.laboisselleproject.com/2012/03/18/recent-media-coverage-for-the-project/.

Gary Andrews et Danny Gunner discutent des plans de la cage d’acier au Puits W

Notre tâche principale, cependant, était d’inspecter et de sonder certaines parties de la chambre du Puits W pour déterminer les dimensions de la cage de sécurité en acier qui sera spécialement fabriquée pour se poser au dessus du puits. Nous avons été rejoints par un de nos importants collaborateurs, Danny Gunner, qui sponsorise généreusement la fabrication, le transport et la mise en place de la structure, ainsi que les équipements de sécurité, les treuils et l’éclairage, le briefing et l’entrainement pour travailler dans des espaces confinés.

Pendant les 95 dernières années, de petites chutes du toit ont altéré la forme de la chambre, qui ressemble maintenant à une cloche. La logistique pour concevoir et installer une armature en acier rectangulaire dans cette forme irrégulière a été discutée en détails. Les dimensions du Puits W ont été reconfirmées (1,8 m²), pour établir la taille nécessaire de la structure d’acier qui formera la base de la cage. Il a été aussi établi que, dans le puits lui-même, 4 mètres de débris se sont accumulés au fond. Il a été calculé que près de 40 tonnes de débris devront être enlevés de la chambre pour permettre aux fouilles et à l’étaiement d’être mis en place.

Pour faciliter le retrait des débris de la chambre, et pour protéger le sol original de 1916, une allée de caillebottis a été mise en place sur les 30 mètres de la Galerie W.

Les membres de l’équipe posent les caillebottis dans la Galerie W

La Galerie W avec son nouveau sol en caillebottis – 6 mars 2012

Les fouilles se sont poursuivies au fond de la Pente X, plus abrupte, de 1915. Les trouvailles se sont composées d’un mur de sacs de sable bien conservé, d’une bonne longueur de tuyau d’air emmêlé en caoutchouc renforcé de métal avec des embouts en cuivre, et d’un axe avec des roues de caoutchouc à chaque extrémité. Quand il a été découvert, nous espérions avoir trouvé un petit chariot de mineur. Cependant, une fois dégagé, il est vite devenu évident qu’il était trop long pour être utilisé dans les galeries de mine, sa longueur dépassant largement celle des tunnels. La base d’une lampe à huile, une conserve et une boite vide de 25 cigarettes Meadowland ont également été découvertes. Le travail continue pour nettoyer, cataloguer et préserver ces trouvailles.

Le mur de sacs de sable, la pompe à air et l’axe avec ses roues en caoutchouc découverts au fond de la Pente X – 6 mars 2012

Une étude plus approfondie des archives de plusieurs éléments de surface était aussi prévue. Elle comprenait l’histoire de l’îlot / Granathof avant la guerre, les combats pour la ferme, les détails du raid allemand du 4 août 1915 à travers les cratères contre le 1/7th Black Watch, responsable du premier britannique fait prisonnier, et deux raids sur les lignes allemandes menés par les Northumberland Fusiliers en Juin 1916. Nous avons aussi maintenant de quoi illustrer la cérémonie symbolique de 1937 aux Glory Hole, entre les représentants des Black Watch et du 19ème Régiment breton. La prochaine fois que nous serons sur le site, il devrait y avoir encore davantage d’informations à la disposition des visiteurs. Les recherches dans les archives françaises, britanniques et allemandes continuent.

Sélection d’images

Une boite vide de cigarettes Meadowland trouvée au fond de la Pente X. Elle est dans un superbe état.

L’embout en cuivre à la fin d’une longueur de tuyau emmêlé en caoutchouc renforcé de métal, trouvé au fond de la Pente X

La base bien conservée d’une lampe à huile trouvée dans la Pente X

Anthony Byledbal et Romain Leroy fouillent le fond de la Pente X

Kate McIntyre filme pour le « Gabby TV show » à l’entrée de la Galerie W

Recent media coverage for the project

We were joined on site on 5-6 March by a TV crew from Channel 5’s ‘Live with Gabby’ show. Their short film was broadcast on Friday 16 March’s show. It can be viewed for a further five days via this link: http://www.channel5.com/shows/live-with-gabby/episodes/friday-16-march-2. The film starts just after 30 minutes in to the show.

We also showed Frank Barrett, the Mail on Sunday’s travel editor around site and took him underground in W Adit. His article, entitled In search of Birdsong: Unearthing the scars of war on a drive through Northern France was published in today’s paper. It covers our work at La Boisselle, focussing on last June’s visit to site by Birdsong actors, Eddie Redmayne and Joseph Mawle. Frank’s article can be viewed online by clicking the image below.

Our thanks to Ruth Bray and all at Premier PR for organising this.

Somme Branch WFA meeting – 10 April 2012

Please note that the newly formed Somme Branch of the Western Front Association are holding a meeting at 1930 hrs on 10 April in the Somme Trench Museum in Albert. Battlefield guide Clive Harris will be speaking on subject close to his heart, ‘Sporting Icons of the Great War’.

The Somme branch has kindly agreed to donate all proceeds from the raffle funds to the La Boisselle Study Group. One of the raffle prizes is a signed copy of Arras – The Spring 1917 Offensive in Panoramas including Vimy Ridge and Bullecourt by Peter Barton & Jeremy Banning.

At present there are around sixty people who have signed up to attend. However, the branch would welcome more guests. If you are visiting the Glory Hole on 10 April then please consider dropping into the museum for this talk. The museum’s website is http://www.somme-trench-museum.co.uk/ and a map of Albert can be found here: http://www.ville-albert.fr/fr/files/plan%20albert-OK.jpg.

Next Open Day announced – 10 April 2012

We have just advertised notice of an Open Day to be held at the site on Tuesday 10 April 2012. Full details can be seen in the ‘Access & Open Days’ section. See https://www.laboisselleproject.com/access-open-days/

We look forward to seeing you on site.

There will also be Open Days from 30 June – 2 July inclusive to cater for the many battlefield visitors over that period.

Site visit by a group of 20 students and two teachers from Farnham Sixth Form College – 8 February 2012

A group of 20 students and two teachers from Farnham Sixth Form College visited the site at the Glory Hole on 8 February.  Despite bitterly cold temperatures the group was met and guided by La Boisselle Study Group member Richard Porter. Richard set the scene by pointing out the respective positions above ground of both sides, before giving an explanation of both defensive and offensive military mining in the immediate area from autumn 1914 to the opening day of the Somme offensive in July 1916.

He was also able to show the students some of the artefacts that had been found during October’s archaeological work. Many of the students were studying Birdsong as part of their ‘A’ Level English Literature course, and were fascinated at being taken a short way underground in W Adit to appreciate the work of the tunnellers, see the size of the underground workings and remains of the tramway system that had been installed. Richard was also able to tell them stories concerning individual RE tunnellers from 179 & 185 Tunnelling Companies operating at the site in 1915 & 1916.

Richard Porter greets the student group visit

Richard's briefing

With the group at the British front line

Showing the 179 Tunnelling Company mine plan

Dependent upon existing work commitments we will always endeavour to show parties around the site. Please contact us for details.

‘Birdsong’ by Sebastian Faulks – A two-part adaptation by Working Title Television for the BBC. Broadcast Sunday 22 January and Sunday 29 January 2012

In June 2011 we were joined on site by Eddie Redmayne and Joseph Mawle, the two actors cast to play Stephen Wraysford and Jack Firebrace in the Working Title adaptation of Sebastian Faulks’ novel ‘Birdsong’, a book which has come to occupy a permanent and celebrated place in First World War fiction. Filming in Hungary was yet to start.

LBSG member Peter Barton was Historical Consultant for the production. Because much of the film’s action takes place on the Somme battlefields (Beaumont Hamel) he invited the producers to visit La Boisselle to gain an understanding of the environment and conditions faced by tunnellers working beneath the Picardy battlefields. On Eddie and Joseph’s arrival the nature of surface and subterranean warfare at the Glory Hole was explained.

Peter Barton and Simon Jones show Joseph and Eddie the 179 Tunnelling Company mine plan

Peter Barton explaining the mine plans - there are up to eight kilometres of tunnels on site - all dug by hand

Trenches were flagged out, and shafts and inclines marked. Guided by Peter, they then went underground through the crown hole that gave access to the 1915 X Incline. They descended to a depth of about 30 feet, reaching the site of the now celebrated poem written in pencil on the chalk roof:

If in this place you are detained
Don’t look around you all in vain
But cast your net and you shall find
That every cloud is silver lined… Still

We were delighted to show the actors the site and explain some of the difficulties and dangers endured by the tunnellers. The visit was filmed by LBSG member Mike Fox BSC; some of this footage may appear on the Birdsong DVD.

Speaking with Claudie Llewellyn, one of the owners of the Glory Hole

Eddie and Joseph at the collapse providing access to 1915 X Incline

 

 

 

 

 

 

 

 

The experience had a powerful influence on both men. In recent interviews Eddie Redmayne revealed that he wrote the poem, which he described as “hope in the most horrific of circumstances”, on the cover of his script as an inspiration for the role, and as a reminder of the tunnellers and their work in the Glory Hole at La Boisselle.

The following articles mention the actors’ visits to La Boisselle in June:

Eddie Redmayne Talks About His Character In BBC’s Birdsong

The Independent: Putting on a brave front: Behind the scenes of the BBC’s epic adaptation of ‘Birdsong’

Daily Mail: I discovered a soldier’s poem etched in the wall in a tunnel under the Somme… Eddie Redmayne recalls how he drew inspiration for Birdsong

The BBC website for Birdsong is available by clicking the image below.

We are grateful to Eddie Redmayne, Joseph Mawle and the production team at Working Title for their permission to divulge this information and reproduce the images.

Article in Black Country Bugle entitled ‘Princes End miner killed in German underground blast’

Many thanks to Andy Johnson who sent us a scan of a recent article published in the Black Country Bugle. Entitled Princes End miner killed in German underground blast, it tells of the loss of two Tipton men, Sappers John Lane and Ezekiel Parkes, who were amongst the dead from a German blast on 22 November 1915.
Further information about this incident can be found on our dedicated Tunnellers page and in the Black Country Bugle article. It can be read in full by clicking on the image below.

Article in Somerset Guardian focussing on wartime work of 179 TC tunneller

Mrs Gertrude Hillman with the Great War medals of her father, Sapper George Maule.

An article appeared in the Somerset Guardian on 10 November entitled Army worked underground which focussed on Sapper George Maule’s wartime service with 179 Tunnelling Company at La Boisselle. There is a brief mention of our work on site and a comment from George’s nephew, Barry Maule, who visited the site with his wife Sue during our Open Day weekend in October.

The full article can be read by clicking on the link: http://www.thisissomerset.co.uk/Army-worked-underground/story-13810040-detail/story.html

Crater clearance on site – ongoing work

We have been joined on site this week by regular volunteers and friends. Our focus has been the continued clearance of the larger mine craters. The largest crater on site had already been cleared prior to the October open days. However, the neighbouring crater, sitting nearest to the Contalmaison road has now been cleared. This work is necessary for appreciating not only the size of each mine crater but for investigating the complexity that multiple mine blows had upon the area.

Site clearance will continue over the winter months. Please click on images to enlarge.

Looking back from German positions over the newly cleared mine crater towards Tara & Usna Hills - November 2011

The covered entrance to W Adit is visible in the middle distance behind the stumps left by the clearance team - November 2011

Looking towards Contalmaison. The Contalmaison road running through the village is just visible behind the tree – November 2011

LBSG member Iain McHenry in the newly cleared crater. The Contalmaison road runs between the crater and the houses – November 2011

Recent newspaper articles on our work at La Boisselle

Following the BBC media coverage on 3 November the story of the tunnellers at La Boisselle was picked up by a number of newspapers. We were also contacted by many people with an interest in the project, including those with relatives who served above and below ground at La Boisselle. Please click on the Newspaper names to read each story.